Les présidents de jury

15e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2018

M. Erik Orsenna

de l’Académie française

Il incarne l’un des plus beaux noms de la littérature contemporaine. On ne parle pas seulement de ses titres, du Prix Goncourt qu’il a reçu en 1988 ou de l’Académie française dont il est l’un des membres iconiques depuis 1998. On veut surtout dire qu’Erik Orsenna, écrivain voyageur engagé, est de tous les combats pour inventer un « mieux vivre ensemble » planétaire. Et il est l’homme qui a écrit le plus beau de nos vers modernes : « Moi, c’est d’amour que j’aime le Tour de France… » Quel bonheur de l’accueillir comme président du jury du 15e Prix Jacques-Goddet !

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

14e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2017

M. Éric Revel

Écrivain et journaliste

Directeur général du réseau France Bleu

Il est l’homme des quarante-quatre radios du réseau France Bleu et donc celui des 3 710 000 auditeurs quotidiens. Un savant et pertinent maillage territorial qui lui permet de défendre son combat de toujours : l’information partout et pour tous ! Car peut-être l’a-t-on oublié : Éric Revel a débuté dans la presse en multipliant les reportages pour Jeune Afrique, Le Parisien, Madagascar matin, La Cote Desfossés ou encore La Tribune et Les Échos, avant de s’engager dans la radio et la télévision. Un parcours global, donc, qui en fait aujourd’hui l’une des figures les plus écoutées de la presse française.

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

13e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2016

M. Jean-Luc Évin

Directeur des rédactions et de l’information d’Ouest-France

Président de la Commission d’information de l’Union de la presse en région

Aux côtés de François Régis Hutin, il est, sous le titre de directeur des rédactions et de l’information, l’homme-clé du quotidien le plus lu de France. Chacun aura reconnu le journal Ouest-France, le seul en Europe capable d’éditer chaque nuit cinquante et une éditions, ce qui représente six cents pages différentes ! Ajoutons, à la gloire de Jean-Luc Évin et de ses collaborateurs, que Ouest-France est aussi, avec plus de deux millions et demi de lecteurs, le premier quotidien francophone au monde ! On comprend dès lors que Jean-Luc Évin soit aujourd’hui le président écouté de la Commission d’information de l’Union de la presse en région et le vice-président de l’Agence France-Presse.

Jean-Luc Evin

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

12e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2015

M. Daniel Bilalian

Journaliste

Directeur des sports de France Télévisions

Il est, depuis 2005, l’incontournable directeur des sports de France Télévisions. Un poste très en vue, qui compte beaucoup dans l’histoire moderne d’un Tour de France diffusé chaque jour à plus d’un milliard et demi de téléspectateurs… Ce qui ne doit pas faire oublier que Daniel Bilalian, entré à l’ORTF en 1971, a lui-même été journaliste de télévision. Dès 1985, il a présenté le journal de 20 heures d’Antenne 2. Il a ensuite alterné avec le journal de 13 heures, toujours sur Antenne 2 devenue France 2. C’est un homme du service public qui défend à longueur de saison l’inégalable télégénie du cyclisme.

Daniel Bilalian

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

11e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2014

M. Patrick de Carolis

Écrivain et journaliste

Membre de l’Académie des Beaux-Arts

Journaliste, écrivain, animateur et producteur de télévision, puis directeur général du Figaro Magazine, cet homme né à Arles en 1953 avait déjà vécu plusieurs vies lorsqu’il lui fut demandé, en juillet 2005, de prendre pour cinq ans la présidence de France Télévisions. Une lourde mais belle mission, qu’il marqua immédiatement à sa façon en multipliant les programmes culturels. Car Patrick de Carolis, diplômé de l’École supérieure de journalisme de Paris, est un ardent militant du partage des connaissances. En 2010, il a été élu membre de l’Académie des Beaux-Arts. Depuis 2013, il est aussi directeur du Musée Marmottan Monet.

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

10e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2013

M. Serge July

Écrivain et journaliste

Fondateur du quotidien Libération

Dans l’histoire de la presse, son principal titre de gloire sera bien sûr d’avoir été l’un des fondateurs du quotidien Libération aux côtés de Jean-Paul Sartre. Autrement dit, une nouvelle manière d’écrire, plus libre, plus incisive, plus radicale. Pour résumer, et selon les termes de l’époque (1973), une presse résolument « antibourgeoise » ! Et, sans aucun doute, une presse capable, malgré ses outrances volontaires, de faire émerger d’inoubliables talents qui ont souvent illuminé la chronique sur les routes du Tour de France. Désormais retraité de Libération, Serge July reste un intervenant très écouté de toutes les radios et chaînes de télévision.

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

9e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2012

M. Didier Decoin

Secrétaire général de l’académie Goncourt

Il paraît qu’il est l’homme le plus courtisé des écrivains français ! Son titre ? Secrétaire général, et donc organisateur, de l’académie Goncourt qui décerne chaque année le plus célèbres des prix littéraires. Une façon, pour Didier Decoin, de rendre beaucoup de ce qu’il a lui-même reçu : en 1977, il a été lauréat du prix Goncourt pour son roman John l’Enfer. Auparavant, il avait obtenu la Bourse Del Duca, le prix des Quatre jurys et le prix des Libraires. Grand écrivain, sans aucun doute, mais aussi authentique passionné de cyclisme. N’est-il pas le fils d’une autre célébrité, Henri Decoin, ancien champion de France de natation devenu reporter sur le Tour de France, puis cinéaste ?

 

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

8e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2011

 

M. Christophe Barbier

Écrivain et journaliste

Directeur de la rédaction de L’Express

Pour ceux qui le regardent à la télévision, il est l’éditorialiste fameux qui ne se montre jamais sans une longue écharpe rouge. Un homme de style et de conviction, dont les analyses sont toujours écoutées, commentées… Inutile d’ajouter ici que l’homme de plume qu’il incarne également, à la fois écrivain (il a reçu le Prix Combourg-Chateaubriand en 2011) et journaliste, montre partout la même aisance et la même conviction. Après un début de carrière au Point et à Europe 1, Christophe Barbier est aujourd’hui directeur de la rédaction de l’hebdomadaire L’Express.

Cristel Éditeur d’Art/Émilie Hautier

Cristel Éditeur d’Art

7e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2010

 

M. Patrick Poivre d’Arvor

Écrivain et journaliste

Il aime aujourd’hui à se présenter comme écrivain et journaliste. « Un homme de plume ! Somme toute, ce n’est pas déshonorant », plaisante-t-il. Certes… Mais Patrick Poivre d’Arvor nous permettra d’ajouter qu’il symbolise surtout, pour la France entière, le principal visage de l’information télévisée. D’abord en présentant le journal de 20 heures d’Antenne 2 de 1976 à 1983, puis le journal de 20 heures de TF1, de 1987 à 2008. Soit plus d’un quart de siècle d’une présence quasi quotidienne ! Pour autant, il n’a jamais cessé de lire et d’écrire des livres par dizaines. C’est un témoin, un passeur, un inépuisable chantre de la francophonie.

Cristel Éditeur d’Art/Laurent Grandguillot

Cristel Éditeur d’Art

6e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2009

 

M. Edwy Plenel

Fondateur et président de Mediapart

Secrétaire général du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne

Il restera dans l’histoire de la presse comme l’un des journalistes les plus réputés parmi tous ceux employés par Le Monde. Un enquêteur redoutable, qui défit des gouvernements et fit longtemps trembler L’Élysée au temps du président François Mitterrand et de ses écoutes téléphoniques ! Mais aussi un homme indomptable, qui a définitivement fait le choix d’une presse libre et indépendante. Aussi Edwy Plenel a-t-il créé en 2008 le site web d’information et d’opinion Mediapart qu’il dirige aujourd’hui avec une énergie rare. Pour relever le pari d’une information moderne, parce que libre.

Cristel Éditeur d’Art/Jean-Luc Lamaère

Cristel Éditeur d’Art

5e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2008

 

Éric Fottorino

Écrivain et journaliste

Directeur du quotidien Le Monde

La facilité serait d’écrire qu’Éric Fottorino, né à Nice en 1960, est un écrivain remarquable, du reste consacré par le Prix des Libraires en 2004 et le Prix Femina en 2007. Ou d’écrire encore qu’il est un brillant et respecté journaliste, devenu directeur du quotidien Le Monde cette même année 2007. Mais l’on nous permettra d’affirmer ici qu’il est d’abord un coureur d’honnête réputation qui réussit la gageure de boucler, juste avant les professionnels, le Grand Prix du Midi-Libre 2001 ! Expérience humaine, bien sûr, autant que sportive. C’est un vrai coureur et un grand homme de presse qui nous fait le bonheur de présider le 5e Prix Jacques-Goddet.

Eric Fottorino

Cristel Éditeur d’Art/Jean-Luc Lamaère

Cristel Éditeur d’Art

4e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2007

M. Jacques Camus

P.-D.G. de La République du Centre

Président de la Commission de l’information du syndicat de la presse quotidienne régionale

Pour les auditeurs des revues de presse radiophoniques, et notamment de France Inter, il est cette plume extrêmement talentueuse dont on cite quasiment chaque semaine les éditoriaux. Mais pour ceux qui aiment l’histoire de la presse écrite, Jacques Camus, formé à l’école du reportage sportif, est d’abord l’attentif P.-D.G. de La République du Centre. Et parce qu’il croit plus que jamais en la pluralité de l’information, il est le tout aussi attentif président de la Commission de l’information du syndicat de la presse quotidienne régionale. Plus qu’une mission, un credo… Comme son fameux nœud papillon, devenu mythique !

Jacques Camus

Cristel Éditeur d’Art/Jean-Luc Lamaère

Cristel Éditeur d’Art

3er Prix Jacques-Goddet

Millésime 2006

M. Jean-Marie Tasset

Journaliste. Chef du service des arts au Figaro

C’est l’homme d’un journal, d’une rubrique et d’une passion. D’aussi loin qu’il s’en souvienne, Jean-Marie Tasset n’a jamais rêvé d’autre vie que celle qui est la sienne : journaliste à la prestigieuses rubrique « Arts » du Figaro. Et même, aujourd’hui, chef du service des arts pour mieux signer des articles fouillés, parfois retentissants. Ainsi ses longues enquêtes sur le marché de l’art… Ou ses récits d’expositions, ses portraits de grands peintres contemporains… C’est évidemment avec joie qu’il a appris que la lithographie du 3e Prix Jacques-Goddet serait réalisée par Ernest Pignon-Ernest, artiste qu’il a souvent loué.

 

Jean-Marie Tasset

Cristel Éditeur d’Art/Le Télégramme

Cristel Éditeur d’Art

2e Prix Jacques-Goddet

Millésime 2005

 

M. Christian Montaignac

Écrivain, journaliste

Jacques Goddet lui soufflait volontiers : « Vous devriez faire plus simple, mon vieux ! » Puis il le gratifiait d’une franche accolade car il savait bien ce que représentait Christian Montaignac pour les lecteurs de L’Équipe : un observateur, un conteur, une grande plume. Un étonnant chroniqueur, du reste suiveur de quinze Tours de France, mais aussi un nouvelliste et un romancier. En 1990, pour son livre De la belle aube au triste soir, il a reçu le Grand Prix de la littérature sportive. En 1971, jeune mais déjà brillant journaliste, il avait été lauréat du Prix Martini récompensant meilleur article de sport de l’année.

Cristel Éditeur d’Art/Patrick Pichon

1er Prix Jacques-Goddet

Millésime 2004

 

M. Jacques Marchand

Président d’honneur de l’Union des journalistes sportifs de France

Pour ouvrir l’histoire du Prix Jacques-Goddet, et pour en présider le jury, un nom s’impose d’emblée : le sien ! Car Jacques Marchand n’a-t-il pas été, de 1955 à 1977, l’irremplaçable collaborateur de Jacques Goddet au sein du quotidien L’Équipe ? Journal dont il est devenu l’avisé et respecté rédacteur en chef, tout en créant et dirigeant, à partir de 1961, le Tour de l’Avenir. Bref, une haute figure de la presse qui a de surcroît pesé, un demi-siècle durant, dans toutes les négociations liées à l’évolution de la profession. À 83 ans, Jacques Marchand est toujours le très actif président d’honneur de l’Union des journalistes sportifs de France.

Les présidents de jury : Jacques Marchand

Cristel Éditeur d’Art/Patrick Pichon

Cristel Éditeur d’Art